image

Comme je vous l’avais promis voici un article qui va vous éclairer sur les huiles essentielles à utiliser ou à éviter pendant la grossesse.

La plupart des huiles essentielles sont à éviter durant les trois premiers mois de la grossesse. Les huiles essentielles à éviter absolument sont : anis, arnica, basilic, camphre, cannelle, cyprès, estragon, fenouil, genièvre, girofle, hysope, marjolaine, menthe poivrée, muscade, myrrhe, origan, pouliot, romarin, sarriette, sauge, thym.

Contre les vergetures : Commencer les massages de prévention au début de la grossesse . Vous pouvez opter pour une huile végétale ou un mélange d’huiles et de beurre comme l’huile de germe de blé, l’huile de noyau d’abricot, l’ huile de bellis, l’huile de rose musquée, et beurre de karité.

Huiles essentielle à diluer dans une huile support pour l’accouchement:
HE de jasmin favorise les contractions, HE de néroli est calmante, HE de lavante est relaxante, HE de muscade prépare les muscles aux contractions, HE sauge sclarée pour initier le travail et fortifier les contractions.
A appliquer sur le bas du dos ou sur le ventre avec une compresse chaude.

Pour les seins:
l’essence de fenouil favorise et stimule une lactation sans douleur. l’essence de géranium apaise les seins gonflés. Pour les mamelons gercées ou les crevasses le remède adoucissant consiste en quelques gouttes d’essence de rose et de camomille dans deux CaC d’amande douce mais il est important de nettoyer ensuite le mamelon avant de donner le sein.

Huiles essentielles à utiliser en massage ou en bain aromatique toujours avec une huile support dans la période post natale: bergamote et jasmin ( remontants), marjolaine et lavande ( favorisent le sommeil).